Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

lundi 20 avril 2015

Rose Francine ROGOMBE & les martyrs de 2009 à POG.




L'impossible décès de Omar BONGO ONDIMBA dont les louanges en sa gloire prédisaient une vie éternelle, a été  miraculeusement rendu possible en 2009 et  fut vu comme un signe divin en réponse aux nombreux cris du peuple opprimé du Gabon. A la suite de cette soi-disant disgrace divine, et dans le but réussi de conserver leur pouvoir soumis à des pseudo-élections présidentielles de nombreux concitoyens furent exécutés pour avoir osé exprimé légitimement leurs contestations des résultats proclamés. Port Gentil la capital du pétrole gabonais fut cette année là, le lieu  le plus expressif de l’engagement des tenants du pouvoir à ne pas céder au déclin. Aussi, le sang des citoyens fut utiliser par les dignes héritiers au trone pour s'assurer un avenir en confiance les  permettant  d’avancer sans risque ni crainte comme depuis fin 1967. La puissances de feu des hommes en rangers ramena vite les uns et les autres dans les rangs...

jeudi 12 mars 2015

Martine OULABOU agneau du Gabon




Martine,

La craie se plaint toujours de ton absence prolongée,
Elle aurait voulu saluer ta douce main et caresser le tableau avec toi.

dimanche 11 janvier 2015

URGENT - ACTION CITOYENNE : LE CRI DES CONDAMNES DU GABON.



Ce dimanche 11 janvier 2015 venez nombreux faire d'une pierre deux coups. En effet, à 15h30 (locale) l'opposition gabonaise, la société civile et autres se rassembleront à Pelisson près de l'UGB à Libreville pour faire une marche de soutien au journal satirique français" CHARLIE-HEBDO" et à la liberté d'expression.

mercredi 7 janvier 2015

GABON : L'INSUPPORTABLE HIBERNATION DES LEADERS DU FRONT UNI




L'assassinat le 20/12 dernier de notre regretté compatriote, feu MBOULOU BEKA, a t'elle aussi en porté dans le repos éternel la dynamique ayant conduit l'annonce de ce devenu tragique meeting avorté ?

mardi 6 janvier 2015

Gabon : Maixent ACCROMBESSI NKANI 100% INNOCENT.

 - Lorsqu'en 2009 suite  au décès de 42 ans de règne dictatorial de feu Omar BONGO ONDIMBA nous avions nous-mêmes nous-mêmes gabonais de souche tué l'espoir de la naissance d'une  République Gabonaise au sens stricte du terme et chargé des valeurs démocratiques  pour contribuer à la naissance de la dynastie BONGO-PDG par l'intronisation de notre petit El Hadj Ali'9 comme président successeur de son prétendu de géniteur, ni Maixent ACCROMBESSI NKANI encore moins la désormais fameuse légion étrangère ne nous y avaient obligés.

mardi 14 octobre 2014

samedi 11 octobre 2014

Gabon - le 16/10/2014 : S.O.S leaders estudiantins de l'UOB en danger de mort...



"La jeunesse est sacrée" du père fondateur du régime BONGO-PDG qui gouverne le Gabon depuis le 28 novembre 1967 par la prise de pouvoir du jeune Albert Bernard BONGO devenu Omar BONGO ONDIMBA avant sa mort en 2009, se révèle être "la jeunesse est sacrifiée". Pour cause, du père au fils aujourd'hui, notre petit El Hadj Ali'9, les cris de revendications de la jeunesse d'hier restent celle d'aujourd'hui et ayant les mêmes réponses des mêmes personnes aux mêmes méthodes de gestion du pays. Bilan 47 ans de promesses n'ont réalisé, 47 ans de "chicots" et de "cachots"; et sans changement avec le fils BONGO ONDIMBA nouveau prophète de l'émergence horizon 2025. Notre petit El Hadj Ali'9 en enfant gâté aimant porter l'uniforme militaire sans l'être lui-même et en faux docteur en droit, a transformé l'université Omar BONGO (UOB ) en camp militaire d'abord par les bâtiments  futuristes construits par lui-même et par  une présence 24/24 des hommes en rangers. A l'UOB, il ne manque plus que la levée des couleurs nationales chaque matin !..