Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

lundi 12 décembre 2011

GABON : AU NOM DE LA LIBERTE CITOYENNE "législatives 2011"



  Après plusieurs mois de tractations , d'incertitudes , de tergiversations , parfois de trahisons ou de défections , d'incompréhensions mutuelles nous voici tous devant le faite , les élections législatives conformément au calendrier établit par la CENAP devraient se dérouler ce samedi 17 décembre 2011 .



  Malgré le manque de garantie de transparence qui a toujours été la source de tant de contestations de résultats électoraux chez-nous , bien de compatriotes expriment librement leurs choix d'aller à la bataille des urnes et vont ètre confrontés à la conséquence de leurs choix citoyens . Meme si les raisons de cette participation peuvent ètre nobles car "voulant" éviter à notre assemblée nationale d'ètre monocolore , éviter l'humiliation d'un boycott incertain et ne croyant pas en celui-ci car on peut se souvenir tous du boycott fait par le morena des bucherons aux 1ers législatives de l'ère dite démocratique dans le années 90 qui avait permis au PDG d'avoir la majorité dans l'hémicycle des honorables députés , il y a aussi l'argument de la politique de la chaise vide qui ne convint pas nos parents candidats puis aussi une partie de la population sans oublier les vraies raisons ...de cette participation .


  Mais nous voulant rester fidèles à nos convictions parce que l'histoire des élections chez-nous a plutot l'air de se répéter et au vu du manque concrèt de garantis de transparence des élections dans ce pays ou la vérité se confond plus au mensonge et le mensonge en vérité tout ceci déjà expérimenté par le passé ainsi que par les signes clairement visibles"pour tous non les aveugles" . Nous n'irons pas participer à la comédie de samedi prochain ou tout est fait d'avance et ne manquant que seulement la représentation scénique du 17 . Nos raisons sont simples et connus de tous , suscités non par un homme politique ou groupement politique ou autres mais par la mise en valeur de notre vraie souveraineté et de notre dignité citoyenne . Pour nous vaut mieux un député bien élu qu'un député nommé par décrèt et validé par le sceau de ce que l'on appelle cour constitutionnelle chez-nous . 


   Enfin , avec notre participation ou non à ce scrutin de ce samedi 17 décembre 2011 chacun de nous"gabonais" va exprimer librement le choix de son avenir ainsi que celui de la nation toute entière c'est pour quoi il est très important que nous fassions le choix qui garantira à tous une véritable"émergence" dans tous les domaines de notre société et non celui de l'immergence socio-politico-économique dans laquelle nous sommes tous plongés depuis 44 ans . Pour libérer le Gabon , nous , nous resterons dans nos maisons pour dire NON  à la mascarade électorale et NON au pouvoir monarchique .


PERSONNE DANS LES RUES , DANS LES MARCHES ET AUTRES LIEUX PUBLICS . 




              La victoire de la liberté appartient à chaque citoyen .



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire