Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

jeudi 1 décembre 2011

GABON : La vraie opposition ne cède pas au fatalisme politique .

                                                                               
                                                                             
    Déçus depuis le début des années 1990 jusqu'en 2009 par le biais des prétendus hommes politiques s'appelant opposants
ou par notre manque à tous d'engagement ferme"la population gabonaise" , les vrais partisans du changement restés fidèles à leurs objectifs de départ ainsi que tous ceux qui les ont rejoins selon la composition actuelle de"l'opposition" sans oublier ceux qui se cachent encore dans les rangs du pouvoir monarchique par peur de représailles de la part de nos"seigneurs" à tous et en attente d'un signe fort pour livrer la bataille finale qui ne peut se faire dans la division et délation stérile d'un camp"opposition" qui cherche à vaincre un monstre aux longues tentacules .


     Fort de la conviction que rien n'est éternel sur terre"regardons un instant autour de nous" et que les luttes de libérations peuvent parfois prendre du temps parce que avance avec assurance a pas de tortue"belle coinsidence" imposant ainsi la vertu de la patience"seconde coinsidence" qui finit par produit les fruits escomptés a un moment souvent inattendu ; mais cette longue attente provoque ou suscite comme on  le vie un sentiment de stagnation"rien ne bouge , rien avance , rien ne se fait , il y a pas d'espoir" . Avec tout ceci , la détermination des uns et des autres s'effrite face aux nombreux échecs , déceptions , trahisons , difficultés pour céder une place majestueuse au découragement tout ce qui fait la bonne affaire de nos"parents atteints du virus de l'égoisme politique et du mépris des autres" au regard de la transmutation du parti"démocratique"gabonais en parti"démoniaque"gabonais tout en restant toujours PDG pour les non "voyants" . Et viennent s'ajouter nos décisions soit inopportun soit inadaptée au contexte du temps car l'ignorance souvent des tenants et des aboutissants de nos "leaders politiques" est souvent bien dissimulée dans un curriculum vitae impressionnant  .


     Mais au regard de la configuration des forces engagées pour la victoire finale ce malgré quelques canards boiteux , l'espoir demeure . C'est pour quoi les gabonais qui croient à ce changement qui arrive lentement et dont l'avènement n'est connu de personne nous en courage tous et ensemble à multiplier des actions tout azimut pour atteindre l'objectif visé"un Etat de droit et démocratique" qui s'occuperait réellement à rechercher de tous les moyens permettant de solutionner les différents problèmes de notre société actuelle ainsi que de la population entière en tenant seulement compte de la citoyenneté de tout un chacun sans en exclure aucune de ses composantes .


     C'est pour cette raison que cette opposition CONSCIENTE que les élections en générales dans notre pays et ce depuis 1990 ont plutot l'air de nomination par décrèt ensuite confirmée par le sceau de notre fameuse cour constitutionnelle , dont personne n'attend plus de miracle possible , et au vu du manque de mise en place des mécanismes de transparence pour des élections qui sont sensées traduire le choix du peuple souverain que tous les vrais opposants doivent s'abstenir de participer à cette parodie d'élection le 17 décembre très prochain par une adhésion totale au triptyque célèbre aujourd'hui "PAS DE TRANSPARENCE , PAS DE BIOMETRIE , PAS DE VOTE" pour notre dignité à tous et afin de dire clairement à nos seigneurs "ça suffit comme ça" comme le nom du mouvement de la société civile gabonais dont nous saluons le courage . Bravo.
      
   En conclusion , tous nous croyons que quelque chose va changer du fait d'un désir inassouvi par nous population de changement véritable pas seulement de personne mais aussi de pratiques , de méthodes au vu des décennies d'outrage , du manque véritable de responsabilité de nos dirigeants , de l'égocentrisme politique de tous ce qui n'a apporté que pauvreté , misère , échecs dans tous les domaines de notre société actuelle . La mort du système monarchique est la condition sine qua non de notre libération à tous afin de poser de nouvelles bases plus concrètes . Viens , ensemble libérons le Gabon pacifiquement dès le 17 décembre 2011 en restant dans ta maison sans aller voter rien que pour toi meme , ton avenir et non plus pour des hommes politiques qui nous ont déjà tous déçus . 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire