Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

samedi 3 décembre 2011

GABON : Un secrèt de polichinelle devenu une affaire d'Etat





La plainte de l'Etat gabonais ou devrons nous dire de la famille monarchique Bongo Ondimba contre Mike Jocktane pour ces déclarations dans le livre "le scandale des biens mal acquis" de Xavier Harel et de Thomas Hofnang publié par l'éditeur "La découverte". Cette plainte de nos "seigneurs" veut plus lancer un message clair d'avertissement au petit peuple et à tous leurs acolytes
: << gare à toute personne qui oserait parler en mal ou dévoiler un secrèt les concernant d'ou qu'il soit eux s'occuperont de lui et le feront payer cher >> .


Ainsi une soit de plus nos"seigneurs" usent d'intimidations pas seulement pour Mike Jocktane mais pour tous ceux qui penseraient emboiter le pas de ce dernier cité . Car a l'évidence dans cette histoire de valises qui auraient ou qui circulent entre Paris et Libreville personne au Gabon n'en est surpris de la "grande gentillesse" qui animait de feu Omar Bongo Ondimba , ce qui n'en fait pas du tout un faux débat bien au contraire , c'est l'occasion de démontrer l'hypocrisie de nos anciens colons qui font des déclarations tristement opposées à leurs actes . Et on se demande encore pour quoi l'Afrique ne se développe pas ? une vraie fausse question car ils encouragent les coups d'Etat électoraux chez-nous et le maintien des monarchies et des dictateurs qui n'ont pas hontes pour les actes posés contre leurs populations et contre leurs propres pays pour leurs intérèts égocentriques .


Et si l'Etat gabonais voudrait vraiment conserver le prestige et le crédit de la république , il aurait d'abord porté plainte contre Robert Bourgi qui nous vous le rappelons a soutenu la campagne présidentielle d'Ali 9 , et a été le premier à parler de ces valises d'argents , cette Etat aurait tout de suite porté plainte contre les deux journalistes auteurs du livre et de son éditeur mais rien ou encore contre tous ceux comme Mme EVA Joli , Pierre PEAN , le réalisteur Patrick Benquet du document "françafrique" et bien d'autres qui ont fait des révélations humiliantes envers nos dirigeants faisant ainsi de notre pays un Etat au comportement douteux .


Enfin , les gabonais aujourd'hui doivent comprendre que la peur ne fera pas entrer le sac de riz dans la maison que chacun de prenne ses propres responsabilités pour qu'ensemble on en finisse avec ces menaces , ces intimidations et ces comportement antirépublicains qui ne nous font pas du tout "avancer".


AMOUR - PARDON - RECONCILIATION-ENGAGEMENT et UNION DE TOUS = LIBERATION DU GABON .





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire