Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

jeudi 5 janvier 2012

LETTRE OUVERTE AU PARTI DEMOCRATIQUE GABONAIS ( PDG ) ET A TOUS SES PARTIS ALLIES .




A MESDAMES ET MESSIEURS DU PDG ET DE SES PARTIS ALLIES .


Object : Pour l’UNITEISME  , la vraie paix et la concorde nationale de tous les concitoyens .



Mesdames et messieurs , très chers parents ,


Humblement je viens m’adresser à vous en tant que fils mais aussi en tant que citoyen comme chacun de vous , a la seul différence que je ne suis ni homme politique , ni membre d’un groupe a caractère politique ou même membre d’un groupe ou d'une association de la société civil , je suis un compatriote qui défend les idées à caractères nationalistes , patriotiques , d’union nationale dans notre pays et du bien être pour tous dans un Etat démocratique .


Au vu de la situation actuelle de notre pays , sur tous les plans , qui ne peut laisser indifférent personne car nous tous ressentons dans nos chaires et esprits au quotidien un ensemble de faits qui traduisent l’échec d’une gouvernance de 45 ans environ . Non je ne vous juge pas et n’ai pas de haine envers vous car cela n’est pas du tout nécessaire pour nous tous encore moins pour les ambitions que je crois partager avec vous et d'autres concitoyens qui sont pelle mêle : le développement du pays tout entier , le bien être de tous , la démocratie , le respect des libertés citoyennes… Mais au regard de notre quotidien , nous tous constatons bienheureusement les aberrations de ce que l’on vit par rapport  à notre légendaire potentialité économique aidé dans tous ça à la faiblesse de notre population .


Et pour preuve que notre indignation populaire est justifiée mais aussi afin de bien illustrer notre colère à tous , il y a attitre d'exemple les déclarations dans la presse locale de madame Sylvia Bongo Ondimba épouse de l'actuel « président » du Gabon qui a dit : « J’ai voulu me rendre compte par moi-même de l’état de nos structures de santé . Comme vous le savez , la santé de la mère et de l’enfant est l’une de mes priorités . Cependant , je me rends compte que l’état actuel des structures sanitaires ne permet pas de garantir aux femmes une offre de soins de qualité », a déclaré la Première Dame . » puis d'ajoutée  « Ce sont des conditions inacceptables . J’ai parfois versé des larmes . On ne peut pas imaginer des telles conditions . Je suis animé par le sentiment de colère, de tristesse et de désolation » avait déclaré la Première dame au terme de sa visite au centre hospitalier de Libreville le 14 novembre dernier.



S’ajoute aussi le train de vie de la famille présidentielle qui donne le vertige a plus d'entre nous  quant on apprend en lisant la presse internationale que :« Le président gabonais Omar Bongo , mort en juin 2009 après 41 ans à la tête de cette ancienne colonie française , a dépensé 344.000 euros en espèces le 30 octobre 2007 pour l'achat de costumes de marque dans une boutique de luxe parisienne , montre une note de Tracfin , cellule anti-blanchiment de Bercy , versée aux dossiers des juges , selon l'hebdomadaire » peut on lire sur le site de l’hebdomadaire français "Le nouvel Observateur". « Son fils Ali Bongo , qui lui a succédé , a acheté en 2010 pour 88.000 euros de costumes à Pape N'Diaye , couturier renommé , et les factures ont été réglées par un tiers , selon une autre note de Tracfin », indique le site. « Une troisième note de Tracfin montre que Pascaline Bongo , fille aînée d'Omar Bongo , a acheté en mars 2009 pour plus de 158.000 euros d'Armagnac . Sa demi-sœur Flore a dépensé 1.037.500 euros entre avril 2010 et avril 2011 , relève aussi Tracfin »  selon Thierry Lévêque , auteur de l’article.

Non très chers parents les gabonais qui s’opposent à vous ne vous haïssent pas , nous sommes tous frappés par la gestions "calamiteuse" de notre pays à tous . En jetant nos souvenir un peu loin , on se rappel qu’un ancien chef d’Etat africain décédé aujourd’hui avait dit a feu Omar Bongo Ondimba que si lui aurait été au commande du Gabon , il en aurait fait la Suisse de l’Afrique .

Sur le plan politique , la vérité la démocratie chez-nous est une véritable utopie pour preuve , les élections ressembles plus a des nominations par décrets puis validé par la cour constitutionnelle pour leurs données un caractère l’égale , tout ce qui traduit la non prise en compte du choix du peuple qui n’est plus souverain mais soumis aux choix de la classe dirigeante . Il y a la liberté  d’expression qui n’existe que sur papier pour faire plaisir aux lecteurs de la constitution .

Plus grave encore le doute sur les origines de celui que la cour constitutionnelle a déclaré vainqueur des élections en 2009 et par conséquent dirige le pays or je vous rappelles que chez-nous même pour être retenu comme candidat a un examen officiel ou même pour ce faire établir la carte d’identité nationale nous sommes tous obligés d’apporter soit l’acte ou extrait de naissance original ou encore la photocopie légalisé de la souche de l’un de ces documents ce que votre champion de 2009 n’a pas pu fournir pour fermer définitivement les ragots ou vérités qui circulent depuis des années déjà sur sa nationalité , car comme pour confirmer le doute qui plane  , il  présenta  un acte de naissance établit par le jeune maire de la mairie du 3ème arrondissement sans oublier que cette arrondissement n’existait  pas encore en 1959 année de naissance d'Ali 9 . Cette situation met en mal notre souveraineté nationale et le respect de notre pays et de nos institutions partout dans le monde .


Sans oublier le caractère égocentrique du pouvoir , la géo-division du pays ainsi que dans les familles  , la culture de l’ignorance  , le mensonge constitutionnel ainsi qu’étatique  et la dictature monarchique que nous tous dénonçons tous a grand cri mais il y a que de sourds et aveugles en face de nous  . C’est  pour quoi la vraie majorité des gabonais disent « ça suffit comme ça » même sans adhérer au mouvement qui porte ce mon .

Mais au vu de tout ce qui précède et des rumeurs avérées ou non de la dévaluation du franc cfa et de l’ensemble des conséquences sociopolitiques que cela pourra entrainer dans notre pays à tous  et  parce que dans ce monde tout est éphémère , il est mieux pour nous tous que vous cherchiez une issue favorable avant que la situation n’échappe a votre contrôle comme nous l’avons tous vu chez d’autres ces derniers mois .

Rappelez-vous des paroles de feu Omar Bongo Ondimba en décembre 2007 quant il fit le bilan de sa gestion de 40 ans de pouvoir . Il avait dit : « …j’ai pour habitude de dire , gabonais nous sommes , gabonais nous resterons . Pensons à notre jeunesse . Nous croyons en Dieu , mais Dieu ne nous a pas donné le droit de faire du Gabon ce que nous sommes entrain de faire du Gabon . Il nous observe . Il dit : amusez-vous . Mais le jour ou il voudra nous sanctionner , il Le fera . Que Dieu protège le Gabon  , je  vous dis merci . » Nous ( les gabonais ) l’avions tous pardonné la preuve de la mobilisation populaire lors de ses funérailles à Libreville . Mais le plus important , est que Dieu avait vraiment touché le cœur des uns et des autres , et vous aux jours d’aujourd’hui vous vous en tétez dans les agissement que même lui avait déjà commencé à dénoncer .


Pour notre union nationale s’il vous plait arrêtez  car l’avenir ne vous donne pas raison . Personne ne vous hait , ne vous jalouse et ne vous veut aucune mal car nous sommes tous parents mais seulement nous sommes tous lassés de voir que vous ne faites concrètement rien pour le bien être de tous .


Patriotiquement , très chers parents ,  je vous salue tout en espérant que vous comprendriez que le changement est nécessaire dans notre pays . Je ne prône pas un changement de personne même si dans notre cas cela devra obligatoirement ce faire au vu de tout ce qui précède sans oublier les omissions non cités ici et les réalités quotidiennes . Mais je suis pour une conscience plus patriotique dans la gestion des affaires du pays et que cela se fasse en communion de cœurs et d’esprits avec les autres concitoyens dans l’œuvre belle et grande de la construction d’un Gabon d’où il fait bon vivre .


                 GABON : UNION - TRAVAIL - JUSTICE .


La Concorde
Georges Aleka Damas




Oui que le temps heureux rêvé par nos ancêtres
Arrive enfin chez nous, rejouisse les êtres,
Et chasse les sorciers, ces perfides trompeurs.
Qui semaient le poison et répandaient la peur.








         
 POUR L'UNITEISME , LA PAIX ET LA CONCORDE .


Eblouissant et fier, le jour sublime monte
Pourchassant à jamais l'injustice et la honte.
Qu'il monte, monte encore et calme nos alarmes,
Qu'il prône la vertu et repousse les armes.




NOUS SOMMES TOUS PARENTS ALORS SANS HAINE BATISSONS LE GABON .







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire