Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

lundi 27 février 2012

PDG 45 :L’AFFAIRE « DES BIENS MAL ACQUIS » ET LA JUSTICE GABONAISE .




"Ce ne sont pas des organisations non gouvernementales comme Transparency International qui représentent les intérêts des citoyens gabonais mais l'Etat gabonais", a déclaré Me Patrick Maisonneuve , l'Associated Press l'avocat de l'Etat gabonais .



Et dans un entretien à Reuters, Daniel Lebègue, président de l'organisation anti-corruption Transparency France, qui est à l'origine de la procédure, estime que, malgré l'immunité pénale coutumière accordée aux chefs d'Etats en exercice, cette enquête débouchera un jour sur des changements concrets.
"Je suis convaincu que ces faits ne resteront pas impunis. Un jour ou l'autre, les dirigeants concernés, leurs successeurs, leurs ayant-droits, auront des comptes à rendre. Un gouvernement voudra remettre la main sur les fonds publics détournés. La brèche est ouverte et ne va pas se refermer", a-t-il dit.


Vu la Déclaration des Droits de 1'Homme et du Citoyen du 26 août 1789* en son article cité ci-dessous 


Article 15
La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration. 


Vu la constitution en son article cité ci-dessous :
Article 67 (L.47/2010 du 12 janvier 2011)


La Justice est rendue au nom du Peuple gabonais par la Cour constitutionnelle, les Juridictions de l’ordre judiciaire, les Juridictions de l’ordre administratifs, les Juridictions de l’ordre financier, la Haute Cour de justice et les autres Juridictions d’exception.



Que fait la justice gabonaise afin de blanchir/punir après enquêtes les personnalités de notre pays impliquées dans cette affaire des « biens mal acquis » , au vu de l’instance des deux ONG , Transparency international France et Sherpa et des preuves déposées auprès de la justice française ?  




                          


 LIBERTÉ DE LA JUSTICE= DÉMOCRATIE 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire