Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

mardi 20 mars 2012

LETTRE OUVERTE A MONSIEUR PAUL MBA ABESSOLO PRESIDENT DU "R.P.G."






Objet: Dieu / Mammon ?

Très cher leader politique , cher frère dans la foi en Jésus Christ ,

“Nous ne pouvons garder pour nous-mêmes la vérité qui rend libres , disait le Pape Benoit XVI , le 18 septembre 2010 , à Hyde Park (Londres); celle-ci exige le témoignage , elle demande à être entendue , et finalement sa force de conviction vient d’elle-même et non pas de l’éloquence humaine ni des arguments avec lesquels elle peut être formulée . Non  loin d’ici , à Tyburn , un grand nombre de nos frères et sœurs sont morts pour leur foi ... “


Et d’ajouter : “A notre époque , le prix à payer pour la fidélité à l’Evangile n’est plus la condamnation à mort par pendaison ou par écartèlement , mais cela entraîne souvent d’être exclus , ridiculisés ou caricaturés . Et cependant , l’Eglise ne peut renoncer à sa tache : proclamer le Christ et son Évangile comme vérité salvifique , source de notre bonheur individuel ultime et fondement d’une société juste et humaine .” Ces paroles du Saint –Père font allusion aux nombreux martyrs anglais qui , à l’époque de la Réforme , ont rendu témoignage à la vérité par leur vie et par leur mort .


Nous voulons aussi ensemble avec vous nous rappeler du discours des béatitudes dans l’Evangile de Saint Matthieu 5 , 3-12 .

  3 Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux.
  4 Heureux les doux : ils auront la terre en partage.
  5 Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés.
  6 Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés.
  7 Heureux les miséricordieux : il leur sera fait miséricorde.
  8 Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu.
 9 Heureux ceux qui font œuvre de paix: ils seront appelés fils de Dieu.
10 Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux.
11 Heureux êtes-vous lorsque l'on vous insulte, que l'on vous persécute et que l'on dit faussement contre vous toute sorte de mal à cause de moi.
12 Soyez dans la joie et l'allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux; c'est ainsi en effet qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés.''


Très cher frère dans la foi en Jésus Christ , vrai “Messie”

Humblement , nous voulons savoir si par les moments qui courent , vous aviez la réponse juste dépourvue des insanités de ce monde dans lesquels nous vivions tous , dépourvu des réponses intelligentes et dépourvu de toutes ambitions  égocentriques ,  mais juste pour la vérité et la charité de nos âmes , sur cette interrogation de Jésus : « Que sert à l’homme de gagner l’univers, s’il vient à perdre son âme ? » (Matthieu, 16,26)


Très cher aîné dans la foi , cher compatriote ,

Vous saviez peut-être mieux que nous , peuple Gabonais opprimé et abrutit depuis près de 45 ans maintenant , que la volonté de Dieu en créant le monde et tout particulièrement le Gabon notre pays , était que chacun sans discrimination et selon nos différences ainsi que nos  divergences , nous  puissions vivre tous heureux , en paix et  nous épanouir dans une prospérité saine pour ce , Il ( Dieu) nous accorda gracieusement/sans mérite  plusieurs richesses visibles et invisibles afin de contribuer à la réalisation concrète et palpable de son Plan Divin pour nous tous enfants du Gabon en toute équité,  juste peut être même parfaite .


En toute sincérité , vous entend que pasteur qui aviez entendu son Appel Divin pour le servir au sein de son peuple , au jour d’aujourd’hui , pensiez-vous que ses desseins  pour nous tous s’accomplissent  réellement ?

Vous choisi  comme  l’un de nos bergers  terrestre par Lui , qu’avez-vous fait de ses prescriptions pour nous tous des mapanes de Libreville jusqu’au fond de nos villages aujourd’hui abandonnés de notre pays à tous, parce que l’exode rural oblige ?

Pour finir , très cher parent , pensez-vous que le peuple de Dieu du Gabon votre pays natal , pays de vos ancêtres et votre terre d’accueil ici bas , réalise en toute félicité quotidienne le Plan Divin construit pour lui ?


                                                                                   Cordialement



NB: LE CONTENU DE CETTE LETTRE EST AUSSI ADRESSE A TOUS LES CONCITOYENS DU GABON .





 L'UNITEISME POUR CONSTRUIRE DU GABON





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire