Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

vendredi 16 mars 2012

REPONSE CITOYENNE A LA COALITION OPPOSITION-SOCIETE CIVILE "ça suffit comme ça"





Très chers aînés , chers parents ,

Suite à votre déclaration du 12 mars 2012 , nous citoyens libres du Gabon  des F.P.UC. / GABON-UNIS , voulons attirer votre haute attention sur les sentiments de profond déception et de découragement qui sont les nôtres dus pour nous a votre manque criarde de pragmatisme et de courage généralisé du à votre attitude  face à la situation politique diabolique de notre beau pays , entretenu par qui vous savez très bien « les Bongo » depuis 45 ans .



Est-ce utile de vous rappeler les galères qui sont les nôtres nous population ? NON

Est-ce utile de vous dire que les usurpateurs du pouvoir n’ont jamais eu l’intention d’apporter le bien être à tous ? NON

Est-ce utile de vous dire que la volonté d’organiser des élections transparentes  n’a jamais existé dans les rêves même angélique de nos oppresseurs ? NON

NON NON ET NON pour tous ce que vous saviez mieux que nous .


Alors s’ils vous plaît soyez un peu sérieux car nous en avons marre de supporter et de nous faire ridiculiser par la classe politique toute entière de notre pays , d’où au jour d'aujourd’hui  à vous opposition – société civile le véritable manque de crédit au sein de nous population car vous ne présentez aucun signe fort d’alternance possible et nous vous soupçonnons de connivence malsaine avec la dictature émergente vu que la plupart d’entre vous sinon tous appartenez à des loges maçonniques ou autres comme eux et surtout qu'ils en sont les grands maitres  d’où la véracité de la question biblique : « Si satan , lui aussi , est divisé , comment son royaume tiendra –t-il ? » Êtes-vous de satan ou de Dieu ? Qui est-ce que vous servez ?


L’heure des déclaration , des discours , des meetings et autres sans lendemain est passée depuis kalakala . Aujourd’hui c’est l’heure de la vraie bataille par la résistance populaire traduite simplement par une simple  désobéissance pacifiste mais puissante seule capable de briser la dictature tout en maintenant l’unité nationale et la paix sociale .


Pendant que nous population pensions que vous tergiversé dans les choix de stratégie de bataille , nous vous voyons  par contre  vous battre stérilement entre vous et pour du n’importe quoi  , le pouvoir lui entre temps " vaille que vaille se conserve éternellement" par la famille Bongo et ceux a qui elle veut bien faire goûter au lait de notre mère patrie à tous le Gabon .


Celui qui n’est pas avec le peuple est contre le peuple ; celui qui ne rassemble pas le peuple le disperse  et dans quel intérêt ? Pour qui ?


Tous les derniers actes d’Ali 9 bien malheureusement pour nous de le constater  , son nouveau gouvernement et son interview sur la chaîne française France 24 , sont couronnés de succès triomphant , affaiblissant les dernières poches de résistances  et  traduisent son intention réelle  de ne jamais céder le pouvoir car il y est il y reste  , très sur de lui et vous que faites vous ? Vous nous feriez connaître vous exigences en temps utile n’est pas ? Pardon …


Aujourd’hui votre incapacité à rassembler , à organiser une vraie lutte pour détrôner le mensonge vivant , le mépris que vit les concitoyens et l’illégalité du pouvoir actuel sont trop visibles . Un boycott sans suite par votre seule faute car leur assemblée nationale existe malgré vos aboiement puérils  . Personne au Gabon ne vous a demandé de vous engager pour la lutte de la vérité et de la justice , alors soyez francs et honnêtes avec vous mêmes  d’abord et nous qui n’avions pas de voix forte pour nous faire entendre .


Votre « ça suffit comme ça » est devenu aujourd’hui « on continu comme ça »


                                                   Patriotiquement salut !



                Le temps de l'action est arrivée ...




 Qui remet à demain , trouvera malheur en chemin !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire