Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

lundi 16 avril 2012

F.P.U.C./GABON-UNIS : REPONSE CITOYENNE A M.RAYMOND NDONG SIMA .





Raymond  Ndong Sima :«Les récriminations des uns et des autres sont probablement fondées. Mais elles restent stériles tant qu’elles ne se transforment pas en propositions constructives et n’évitent pas la tentation d’un formatage de l’Etat au logiciel et à la taille de chacun, démarche et attitude qui sont contraires à l’intérêt général. C’est pourquoi dans les prochains jours, conformément aux instructions du Président de la République Chef de l’Etat, je lancerai une vaste consultation nationale en invitant toutes les composantes de notre pays à me faire part de leur appréciation de l’Etat et des suggestions qu’elles formulent pour remédier aux dysfonctionnements observés» .


1- Notre appréciation de l’Etat :

 Dès les 1ères heures de notre indépendance le Gabon notre pays manquait d’élites capables d’assurer un fonctionnement optimum de l’ensemble de la nouvelle société gabonaise . On manquait de médecins , de techniciens , d’ouvriers qualifier , de tous ... Ce qui permit aux ex-colons de continuer a imposer leurs lois et a encourager l’instauration de régimes gouvernementaux  illégitimes de feu Léon MBA  à actuellement Ali BONGO passant par feu Omar BONGO. Par conséquence ces régime sont  caractérisés  par un manque de souveraineté vis-à-vis des autres États , particulièrement la France qui bénéficie d’un traitement spécial  en sa faveur dans tous les domaines au détriment même du peuple gabonais . Et depuis 1967 la corruption généralisée , les détournements  de fonds publics de l’Etats , l’enrichissement illicite , la fraude électorale tels sont devenus les qualificatifs  honorables du système BONGO-PDG tel que on peut lire çà et là .

Les conséquences de ce qui précèdes ont favorisé la dégradation de la gestion de l’Etat dans tout son fonctionnement pire imprégnant ainsi à tous les concitoyens  de la république  à quelques niveaux que ce soit des comportements antipatriotiques sources de l’accroissement de la pauvreté ,  de  la dégradation des mœurs et rendant nul tout idée de progrès . Puis   habilement le pouvoir Bongo-PDG par esprit de survie  diabolisa les groupes ethnies  dans le débat politique pour diviser l’ensemble des forces vives de la nation pour  favoriser  la naissance des ambitions  de tous pour le fauteuil présidentiel  en pensant d’abord à son groupe ethnique et dans une moindre mesure ses alliés « unité nationale zéro » .


2- Nos suggestions pour remédier aux dysfonctionnements observés :

L‘instauration véritable de la démocratie et l’ensemble de ses contraintes dans le fonctionnement quotidien  de l’Etat afin de favoriser la justice en général , l’égalité entre citoyens et  l’acceptation par tous des verdicts des urnes comme tout dernièrement au Sénégal à titre d’exemple . Stop  à l’hypocrisie politicienne de mauvais goût voulant faire croire  en une démocratie exemplaire au Gabon « démocratie des lumières des ténèbres basées sur les pratiques ésotériques pernicieuses , crimes rituels , le sang des innocent versés… »

Ce qui revient à dire dans le cas d’espèce à la fin immédiat du régime actuel et la refondations des institutions républicaines ,  la mise en place d’un comité  national de transition pacifique ( CNTP)  chargé de  gouverner la période de transition politique en toute justice , de protéger l’ensemble des concitoyens et le pays tout entier , de favoriser par des moyens légaux des mesures de pardon national  des fautes ou abus dans la gestions  des deniers publics tout en s’assurent du recouvrement de l’existent (...) de l’ouverture d’enquêtes sur les massacres des compatriotes( …) de la confection d’une nouvelle constitution  soumisse a un référendum pour son adoption , la mise en place d’un calendrier électoral et l’organisation des élections présidentielles  libres et transparentes non contestables .
Ce qui constituerait un véritable signe de maturité politique de l’ensemble des parties engagées  dans notre pays donc de vraie paix et de stabilité sociale  et  par conséquence apporterait au pays le crédit nécessaire pour attirer des investisseurs crédibles et sérieux  de tout azimut  au vu de notre légendaire potentiel économique favorisé par  la faiblesse de la population soit a peine de 1.500.000 d’habitants . Ainsi serait  mis en place plus facile les programmes de développement nécessaire au bien être de tous .

Alors  pour nous , la   construction de l’Etat Gabonais passe par la mise en valeur de la famille comme point central de l’action des politiques  de développement . Car c’est  la famille qui est le model réduit de l’Etat et est le lieu par excellence de vérification de réussites ou d’échecs des politiques économiques engagées et parce que s’est aussi  en son sein que naissent  les futurs citoyens , les futurs acteurs de la société et les futurs responsables de la république . Les familles doivent absolument  être privilégiées car il leur incombe en premier  d’inculquer toutes les vraies valeurs sociétales nécessaires ( l’amour, le travail , l’honnêteté , la justice , le respect...) , les valeurs patriotiques et les bases des attitudes  de citoyens responsables  au sein de l’Etat Nation (…) lire « MON GABON A NOUS TOUS CONCITOYENS »

En définitive , nous en tant que citoyens conscients et victimes à maintes reprises des russes du pouvoir Bongo-PDG depuis près de 45 ans , nous vous rappelons  que notre vigilance est plus qu’hier  sans failles aujourd’hui  et déjà sans être pessimistes nous croyons que votre futur consultation nationale sur nos appréciations  citoyennes de l’Etat et des suggestions que vous attendez de nous pour remédier aux dysfonctionnements observés , est plutôt un savant moyen de trouver la faille contre notre engagement patriotique ferme de rejet de la dictature et par conséquent  de chercher à  nous faire accepter l’inacceptable  soit le régime illégitimité  «  PDG-Ali  . Conscient de cette russe nous vous disons déjà clairement NON , car trop c’est trop et au nom de l’intérêt général nous ne sommes pas prêt à accepter à la confiscation du pouvoir .




  LE DÉVELOPPEMENT SE RÉALISE DANS LA VÉRITÉ .


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire