Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

mardi 17 avril 2012

GABON : LETTRE D’UN CITOYEN OPPRIME A M. NDONG SIMA .



Objet : L’héroïsme patriotique pour sauver le Gabon .

La dimension d’un homme n’est pas équivalente à ses mensurations physiques , à la longueur de son curriculum vitae , au poids de sa poche ou autres mais est sa capacité à faire preuve d’amour réel considéré comme démence mentale par certains mais est la raison fondamentale de son sacrifice pour autrui et pour la défense d’une cause noble , c’est un geste dépourvu de tout calcul  ou d’égocentrique mais c’est  juste pour faire ce qu’il faut en mesure de ses propres capacités , de l’opportunité “du temps” et quand il le faut .

Le peuple du Gabon , de notre pays à tous , crie de douleurs inexplicables depuis trop longtemps , ce peuple est encore à  l’attente de l’arrivée d’un « libérateur » , d’un homme ou d’une femme voir un enfant capable de tenir dans sa main droite le “bâton” pour livrer le digne combat de la liberté , le digne combat du bien être , le digne combat de la justice ... pour qu’enfin ce peuple se délie de ses chaines .

Peut être est-vous celui que nous attendions tous ? Moi , je ne le sais pas. Mais je veux vous demander comme beaucoup d'autres d’être notre héros national  pour tous nous conduire à cette liberté qui hante nos rêves de tous les jours. Feu Léon MBA est incontestablement le père de notre indépendance et le père du patriotisme gabonais par “GABON D’ABORD” parfait résumé de son profond amour de la patrie et de sa lutte pour un Gabon souverain , prospère …, malgré les limites de ses capacités en son temps et des soupçons  de connivence avec nos ex-colons que nous avions eu sur lui . Le sage n’est-il  pas toujours mal compris des siens ? Feu Georges DAMAS ALEKA , est lui le père de notre Hymne National « La Concorde » , le père du message prophétique de l’union dans la concorde et de la fraternité puis de l’annonce de cette éveil  car une aurore s’éveille…

Par la position qui est la votre aujourd’hui dans ce qui est appelé gouvernement gabonais  sans être mal intentionné ou en vouloir à votre bonheur actuel , seule  une parole courageuse de vous et le Gabon sera libre tout en faisant de vous son plus grand héros de tous les temps , le héros de la démocratie gabonaise , le père du courage patriotique , l’exemple africain de grande probité morale .  De ce fait vous seriez la nouvelle fierté nationale à côté du héros de guerre feu  le capitaine Charles N’TCHORERE  qui mourut pour son honneur et le respect de sa dignité pendant la 2ende guerre mondiale 

Les mots de délivrance que tous les compatriotes attendent pourront être :  «  ... je reconnais publiquement l’illégitimité du pouvoir actuel pour ce je démissionne de mes fonctions pour le respect de la souveraineté citoyenne  pour  que la démocratie soit une réalité concrète et plus des simples mots dans des discours vite de sens cohérent …»

Ceci est bien sur aussi  l’une de nos propositions citoyennes en anticipation de la futur consultation des composantes de la société , sans être utopique même si au Gabon  nous aimons dormir et rêver en couleur sans oublier que le pays dans lequel nous vivions tous aux jours d’aujourd’hui , l’argent , le pouvoir et les vices sont devenus strictement  plus importants que toutes les valeurs morales ,  en plus  s’y ajoute l’égocentrisme politique et la boulimie du pouvoir par les mêmes . Pour ces raisons , je vous fais cette folie de proposition  qui peut être la solution définitive aux nombreux dysfonctionnement de ce que nous tous appelons par défaut la république gabonais car pour nous tous , citoyens conscients , s’est plus le royaume dynastique Bongo du Gabon qu’autre chose .

Souvenez-vous des raisons de l’immigration du peuple dont vous êtes l’un des fils , vos ancêtres imprégnés déjà à leur temps d’esprit de liberté , de justice et du respect de leurs dignités n’ont pas accepté de se laisser plier , accepté volontairement d’être des esclaves  , accepté de se faire imposer l’inacceptable … durent tout quitter pour conserver leurs honneurs et le respect de leur existence de leur us et coutumes ainsi que croyances . Au 21éme siècle , devrions-nous encore immigrer pour chercher le bonheur ailleurs qu’ici chez-nous ? …

Rappelez-vous du chant “NGUIE” de la Perdrix (OPAOH) de ONKOLABONA  et de son dernier cri “NTOUM” ? Avez-vous oublier la profondeur de son message prophétique ?


                                                         Patriotiquement  je vous salue .




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire