Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

jeudi 10 mai 2012

GABON : DEMISSION DE LA PRESIDENTE DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE .





La démission attendue de madame la gardienne des lois au Gabon Mme Marie Madeleine MBORANSTUO , ne contribuera pas d’apporter ni le respect de la constitution , ni des comportements démocratiques au sein de la classe dirigeante , ni la transparence électorale et encore moins  le respect de la souveraineté citoyenne du peuple Gabonais ; mais permettra efficacement d’apporter un traitement  palliatif  pour soulager  un temps soit peu nos  nombreuses douleurs de “patients-impatients” .


Parce que la vérité est la seule chose qu’aucune dictature ou pouvoir tel qu’il soit ne peut ni corrompre ni tuer ou emprisonner  à vie car elle finit toujours par un jour  “ émerger” ou jaillir pour s’imposer et écraser le mensonge qui aime bien les règnes éphémères et se faire passé pour la vraie lumière . La lumière sur le Gabon , son fonctionnement , ses fausses élections , les nombreuses injustices , les mensonges étatiques etc... sont déjà tous connus et n’attendent que  les sanctions qui y vont avec .

La présidente actuelle de la cour constitutionnelle qui est une femme comme l’est la mère allaitante un bébé du sceau de notre république  qui est le symbole de l’attention , des soins , des apports nutritifs et rapports affectifs que notre mère Patrie à pour chacun de nous ses enfants “concitoyens” pour notre bien être , notre sécurité , notre épanouissement ... à tous sans préférence aucune , elle , Marie Madeleine MBORANSTUO et par hasard porte le prénom de Marie , de la mère de Dieu pour tous les chrétiens donc mère de tous , elle s’est faite mère d’un clan , mère de l’injustice , mère de la division et mère de l’inacceptable .

Fort de ce qui est connu et de tout ce qui précède nous lui demandons de quitter son poste de présidente de la cour constitutionnelle car pour l’ensemble des concitoyens qui ont encore une conscience humaine pour ceux qui savent encore reconnaitre le bien du mal , elle n’a pas joué avec franchise , avec objectivité et avec impartialité le lourd rôle constitutionnel de la fonction qu’elle occupe encore jusqu’à ce jour .

Sa démission ne fera pas perdre le pouvoir au régime dictatorial au caractère monarchique actuel , PDG-Ali 9 , mais contribuera a diminuer la rancœur des compatriotes envers elle au vu de l’imminence de l’arrivée du changement tant attendu et dont  les signe visibles sont l’arrogance , le mépris , les divisons internes ... des hommes et des femmes du pouvoir de quatre décennies . Ce changement annoncé ne viendra pas de l’extérieur du Gabon car nous sommes déjà tous vaccinés à la force des discours politiques qui sont freinés par la réalité des besoins , des ambitions et des intérêts des états , mais sera seulement impulsé par la bonne nouvelle pour les démocrates et la terrible nouvelle pour les dictateurs du 6 mai 2012 .

Que feriez vous  quand comme un seul homme les Gabonais et les Gabonaises auront mis de coté leurs égos  pour vous expulser du pouvoir  et  vont unir leur force dans , pour commencer une grève générale illimité ? N’oublier pas ce qui arrive à tous ceux qui croient avoir un pouvoir éternel et inébranlable , les exemples sont  légions ...

GREVE GENERALE ILLIMITE : RUES VIDES – BUREAUX ET COMMERCES FERMES = PDG-Ali 9 DEHORS



IL Y A DES PAROLES QUI NE SONT PAS DITES EN VAIN 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire