Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

dimanche 3 juin 2012

PARLEMENT/GOUVERNEMENT : LE PREMIER MINISTRE ET SES COLLEGES EN DANGER.




Le gouvernement actuel de ce qui est pour bon nombre d’entre appelé abusivement “République Gabonaise” serait menacé d’une motion de cencure de la part de ses “propres frères” politiques de la chambre base du parlement “Assemblée Nationale” pour cause d’énorme dissanction et autres conflits au sein du parti dit de masse PDG au pouvoir voilà près de 45 ans.

Certains gros baobabs du PDG chercheraient par cet acte ( la motion de censure) a démontrer “a qui de droit” leurs poids politiques sur le fonctionnement de l’état “monarchique” au vu pour des graves dérives et égarement de l’empereur 2009  du palais rénovation et de ses sbires .

Les hésitations actuelles a poser l’acte fatal à NDONG SIMA et son gouvernement qui eux risquent de payés très chers les frais de cette luttes “froids” et fratricide entre l’empereur 2009 et ses “frères et sœurs” politiques , sont liées aux lourds dossiers de chacun sur la gestion des deniers publics de l’Etat dont tous connaissons la sensibilité des crimes “aux pluriels” et du caractère judiciaire que cela devrait entraîner ...

Reste que les jours avenirs seront bien remplis d’étonnantes surprises au Gabon , mais  pour nous citoyens conscients et frappés d’un grand esprit patriotique appelons déjà a un dénouement pacifique et nationaliste pour la sauvegarde du semble de paix sociale et d’unité nationale.

Le mensonge quelque soit sa nature et la forme qu’on peut lui donner , depuis la nuit des temps, a toujours été le premier ennemi des menteurs et fondement principal de leurs propres malheurs.



GRÈVE GÉNÉRALE

RUES VIDES – BUREAUX ET COMMERCES FERMES – RESTONS DANS NOS MAISONS.

LE MAÎTRE ET L’ESCLAVE “Peuple opprimé du Gabon libère toi de tes chaines”






POUR GABON D'ABORD



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire