Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

mardi 17 juillet 2012

NDONG SIMA = PDG-Ali 9 : RIEN NE SE CREE, RIEN NE SE PERD TOUT SE TRANSFORME.





Vanité des vanités tout est vanité car il n’y rien de nouveau sous le soleil de la zone intertropicale, au pays des quarte saisons , soit deux pluvieuses et deux sèches, la terre des rites et des initiations “Bwiti, Mwiri,  Njembe,  Njobi,  Byeri…  Raymond NDONG SIMA soi-disant Premier Ministre d’un pays monarchique faussement appelé République, invite les assoiffés d’argents et d’honneurs, les opprimés et les tolards ainsi que ceux qui cherchent a percer à une concertation  nationale sur la gouvernance politique, économique, sociale et démocratique du Gabon en septembre prochain, de qui se moque t-on ?


-         Qui a militarisé le pays et tribalisé le débat politique au Gabon ?

-          Qui sont les responsables du ” mal être” et du “mal vivre” des concitoyens ? l’inflation, pardon…

-          Qui voit une main noire partout ? conséquences:  état  de sièges, menaces et  arrestations arbitraires à l’UOB.

Rien ne se crée, rien ne se perd tout se transforme... alors ne transformons pas ce régime monarchiquement  illégale et illégitime pardessus tout répressif en régime légal, accepté de tous par des combinaisons déjà  connues par le passé " conférence nationale, accord de Paris, accord d'Arambo... " . Notre participation ou notre abstention voir notre future hésitation décideront de ce que l'on va encore accepter.

 Pour notre part, il est clair que nous n'avions qu'une seule exigence pour commencer à rêver,  c'est " PDG-Ali 9 DEHORS " et c'est possible maintenant, seul notre courage et notre détermination sont capables de rendre réel notre "rêve utopique" pour certains  en ACTE VISIBLEMENT VRAI dans un patriotisme sans haine ni violence encore moins esprit de vengeance mais seulement pour  GABON D'ABORD et le reste ne sera plus jamais une comédie de nous-mêmes nous-mêmes.

C'est par des actes forts et non plus dans le kongossa ou autres machins bizarres de KALA KALA que nous sommes tous vraiment conviés .

RUES VIDES – COMMERCES FERMES – BUREAUX FERMES = PDG-Ali 9 DEHORS.



 UNIS, NOUS TOUS VAINCRONS LA DICTATURE.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire