Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

jeudi 12 septembre 2013

MON KONGOSSA : Le syndrome du MAYILA “ une maladie tropicale”.


1- Description :

Le syndrome du MAYILA est une infection parasitaire qui se propage d’un individu à un autre soit par imitation ou encore soit par « précieux » conseils et  dans beaucoup de cas au Gabon par stricte recommandation. Le syndrome du MAYILA né vers les années  1940 au Gabon, n’est ni une bactérie ni un virus mais un parasite formé d’une cellule unique qui se repend  dans les valeurs morales des citoyens et dans les milieux politique, administratif, commercial et culturel.


Le syndrome du MAYILA est un problème globalement important aujourd’hui au Gabon. Des études statistiques en cours édifieraient dans de très prochains jours sur son niveau de prévalence région par région et selon les divers classes sociales.

Bien que ce parasite ait acquis progressivement une forte résistance à plusieurs de nos anciens anti-MAYILA, nous disposons encore de nombreux médicaments sûrs et efficaces indiqués pour le traitement aussi bien que pour la prévention de cette affection.

2- Causes :

Vous  pouvez contracter le syndrome du MAYILA sous forme héréditaire de père en fils, par adhésion aux groupes ou groupement politiques qui lui sont semblables, par opportunisme ou encore par faiblesse dans le cas des personnes désœuvrées ( indigentes).

3- Symptômes et complications :

Les symptômes apparaissent selon l’âge et le degré de valeurs morales inculqués à chaque citoyen ainsi que du niveau de patriotisme ou simplement d’amour en vers la « mère » patrie. Les concitoyens atteintes du syndrome du MAYILA présentent des symptômes comportementaux ci-après qui fait d'eux des :  

-  Mouchards
-Traitres
- Menteurs
Flatteurs
-  Hypocrites
-  Egocentriques
- Avides d'argent ( cupides)
- Beaux  parleurs 
-          Etc…

Les personnes infectés du syndrome du MAYILA sont capables de représenter les symptômes suivants au sein de la population :

-           Puissants "anesthésies" capables de rendre le reste du peuple par leurs actions docile et endormi.

-          Chargés principalement de diviser et de désorienter les concitoyens.

-          Puissantes bombes pour faire éclater les groupes « rebelles » ou en opposition avec le régime dictatorial en place.

-          Etc…

4- Diagnostic :

Vous pouvez avoir contracté le syndrome du MAYILA en adhérant comme membre actif à des milieux où il est très rependu  ou en fréquentant les personnes infestées par ce parasite.

Les parasites de l’espèces MAYILA sont généralement très visiblement et dans certains cas très bruyant, donc facilement visible et reconnaissable.

5- Traitement et prévention :

Si le syndrome du MAYILA est diagnostiqué suffisamment tôt, il guérit rapidement. Les personnes atteintes peuvent être guéris  par une bonne dose d’ingurgitation  de valeurs morales, de la dignité humain, du respect de soi et d’autrui ainsi que par un apprentissage d’abord de leurs devoirs citoyens en vers leur « mère » patrie ensuite de leurs légitimes  droits. Cette thérapie pouvant aussi bien etre utiliser à titre préventif pour ceux encore sains (ts).  Et dans les cas les plus difficiles, l’isolement du patient atteint est le remède le plus radical.

*EN SUS : Quelque soit sa forme, le syndrome du MAYILA est toujours  tristement en mode collaborationniste avec une autre  maladie  tropicale  encore plus virulente… On dit que le MAYILA joue  le jeu de la dictature monarchique.

Ps : L’abus d’actes antipatriotiques est nuisible pour la santé d’une nation et un danger pour son avenir. Gabon = Union – Travail – Justice.











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire