Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

dimanche 20 octobre 2013

Gabon – Société : Xénophobie ou simple virus du régime BONGO-PDG pour tuer l’esprit patriotique des citoyens ?



Le Gabon est légendairement reconnu comme une terre «  d’accueille pour tous » pire dans cette eldorado africain les étrangers ont toujours été des privilégiés et les seuls vraies-fausses notes ici sont les rapatriement de masse qui y ont été fait dans le passé (…) et pour preuve, dans le petit-grand monde des affaires ou du commerce les vraies statistiques feraient peur à des nations qui ont adopté des politiques d’intégrations des personnes étrangères et qui fonctionnent assez bien. Chez nous dit on, le Gabonais est paresseux  et dépensier et préfère être dans un bureau climatisé ; une belle excuse basée sur une grande part de vraie-fausse vérité, un peuple c’est un enfant que l’on éduque et pour preuve beaucoup de métiers aujourd’hui pratiqué chez nous ne l’on pas été par nos ancêtres ; l’école des blancs pour nous former. D’où vient-il alors cette idée mensongère de xénophobie des citoyens Gabonais ?


La soi-disant xénophobie de certains citoyens Gabonais aurait pour seul origine un montage politique pour masquer des desseins d’appropriation du pays par une seule famille mais pour etre plus juste dirait on un seul homme, notre petit El Hadj Ali'9 et ses courtisans assoiffés d’argent, de prestigieuses fonctions et autres privilèges. Aujourd'hui, le péché envers l'état et le délit contre ses propres concitoyens, est de dénoncer la naturalisation des étrangers qui à pour seul objectif « la fabrication » des électeurs-partisans acquis à 100% au régime BONGO-PDG : il est xénophobe. Par conséquence le citoyen-patriote portant l’étiquète de xénophobe ne peut plus être écouter ni à l’intérieur et  pire encore à l’extérieur du pays car étant un dangereux citoyen de ce monde actuel où la terre entière devient un grand village.

Les citoyens-patriotes Gabonais ne sont pas xénophobes, ils dénoncent juste l’ensemble des ruses égocentriques du pouvoir dictatorial qui veut éternellement se pérenniser au pouvoir par succession dynastique en utilisant dans le cas précis des étrangers nouveaux-citoyens comme alliés car n’ayant pas une confiance à la fidélité aveugle  des citoyens de souches - d'aujourd'hui.

Cette situation dangereuse pour l’avenir de cette nation doit être dénoncée par des discours francs et sincères dès maintenant pour que des solutions avant drames soient trouvés dans ce pays dont la sceau est une mère allaitante un bébé, bébé que sont tous ceux vivant sur cette terre riche et enrichissant tous le monde, même-si le régime BONGO-PDG s’est érigé en filtre de sélection. Au Gabon pays de paix.

AU GABON NOUS NE SOMMES PAS XÉNOPHOBES, NOUS SOMMES VICTIMES DES STRATÉGIES  INIQUES DE CONSERVATIONS DU POUVOIR PAR LE RÉGIME DICTATORIAL BONGO-PDG DE PLUS DE 46 ANS.

"Je suis un citoyen-patriote du Gabon mon pays et pas xénophobe"



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire