Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

mardi 26 novembre 2013

Mon engagement citoyen pour notre Gabon.


Mes yeux ne cessent de pleurer, la tristesse et l'incertitude, mon quotidien. 
Notre aveuglement et notre surdité nationale, un lent poison pour le reste de mes espoirs.
Nos mensonges devenus VÉRITÉS ABSOLUS, me jettent dans la confusion à chaque instant.
La vraie vérité elle-même a perdu tout  son éclat, elle est devenue l'amie inséparable de la lâcheté.
La lâcheté est devenue la parfaite attitude du vrai citoyen, pendant que le faux citoyen rêve de révolution...


Mon engagement citoyen me pousse a crier dans les oreilles des sourds muets et aveugles
Les cris de mon engagement citoyen n'ont aucun écho même dans la cellule de ma chambre, j'en suis trop conscient.

Mes larmes me rendent aveugles moi aussi et mes cris sourds comme ceux de mes compatriotes qui contrairement à moi ou encore à certains, ont "utilement" choisi le collaborationnisme.

Ils ont choisi d'être des heureux esclaves avec des chaînes qu'ils appellent bijoux. 
Ils ont choisi d'être nourris par les restes du maître pour que leurs ventres ne soient jamais vide.
Ils ont simplement choisi de vivre dans l'hypocrisie d'une vie qu'ils critiquent eux-mêmes aussi.

Mon engagement citoyen est la source de ma honte quotidienne, mes compatriotes rient de moi au lieu de pleurer pour notre triste sort à tous - riches propriétaires mais pauvres esclaves sans dolès.
Pour mon engagement citoyen, au moment où le doute m'ensevelit avec tout mon corps 
Dieu me rappelle que Jean Le Baptiste, lui aussi prêchait dans le désert qu'il se nourrissait de criquets et n'avait aucune armée sous ses ordres...
Dieu me rappelle encore que seule la foi déplace les montagnes ...

Pour notre Gabon, je reconnais n'être rien et n'espère même pas une couronne pour moi,
Mais en simple exécutant, je sais que Dieu est au commande et que mes pas sont guidés par Lui.




Citoyen-patriote du Gabon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire