Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

lundi 2 décembre 2013

Gabon - Education : Compte rendu de la tournée "Haut-Ogooué & Ogooué-Lolo" de Marcel LIBAMA




Chers tous,

je rentre un peu épuisé d'une tournée dans les provinces "sœurs , le pieds gauche et le pied droit" le Haut-Ogoué et l'Ogooué- Lolo. Le 23 novembre 2013 je suis arrivé à Franceville chef lieu de la province du Haut-Ogooué les autorités administratives et académiques ont refusé à la CONASYSED de tenir une AG dans la ville, de rencontrer les enseignants dans les établissements, de diffuser des communiqués sur les ondes de Radio MASUKU. Les forces de sécurité étaient à mes trousses les contrôles partout dans la ville face à toutes ces tracasseries, menaces et intimidations j'ai été contraints d'organiser l'AG dans une concession privée (chez mon défunt père).Cela n'a pas empêché la PJ de faire éruption sur le lieu ordre avait été donné à tous les prestataires de service de ne pas me livrer de sono , des chaises et autres.


A Moanda l'école B où la AG était programmé a été cadénassée par la directrice sur ordre du Directeur académique provincial Katoubou Gaston nous nous sommes imposés et nous avons tenu notre AG. A koulamoutou pareillement j'ai étais suivi toute la nuit par un véhicule de marque toyota double cabine de couleur blanche de la PJ qui passait après nous pour arracher toutes les affiches qu'on collait. L'espace public m'était interdit le véhicule qu'un gabonais patriote ainé avait mis à ma disposition pour cette tournée s'est retrouvée le matin avec les roues dégonflées devant le motel ou j'ai passé la nuit malgré tout ça j'ai tenu mon AG en pleine gare routière de KOULAMOUTOU. 

A Lastourville l'AG a eu lieu dans la cours de l'école du centre cette école ne dispose pas de barrière donc facile pour moi d'utiliser l'espace. Le droit à la liberté de réunion est violé quand une manifestation ou un rassemblement est interdit parce qu'il est organisé par un syndicat en grève en agissant ainsi les autorité locales par des manœuvres obscures ont tenté de m'empêcher de prendre part à la vie public de mon pays. 

Je tiens à remercier les compatriotes qui sont venus massivement des quatre coins de ces provinces soutenir le combat qui je mène. Je suis à Libreville ce matin pour recadrer les choses pour moi il est hors de question d'aller travailler dans les commissions avec ce gouvernement et les syndicalistes comme MVE MBA ET MVE MESSA qui ne sont pas en grève qui trouve une occasion de plus pour les perdièmes ces commissions ne sont qu'une diversion pour casser le mouvement le gouvernement a pris des engagements il assume. 

Ce matin les élèves de Mouila ont organisé une marche dans les rues de la ville point de chute le gouvernorat pour exprimer leur rejet des réformes ségrégationnistes et injustes de MOUNDOUNGA le travail de sensibilisation commence à porter ces fruits. Il n y a révolution que là où il y a conscience

Marcel LIBAMA








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire