Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

jeudi 12 décembre 2013

Gabon – Elections locales 14/12 : Mission des agents anti-fraude électorale.


Un agent anti-fraude électorale c’est tout citoyen, tout activiste, tout acteur politique… gabonais épris de justice, du respect du choix émanant des urnes et de toutes les exigences démocratiques. Sa mission est d’observer, de récolter et de diffuser toutes informations nécessaire au respect de l’expression libre du vote citoyen ainsi qu’au respect des résultats sortis des urnes. L’agent anti-fraude électorale pour être efficace doit diffuser ou faire diffuser en temps réel les preuves de fraudes ou de manipulations  de l’opération électorale afin d’en faire invalider les résultats NON par la cour constitutionnelle qui au Gabon appartient au régime BONGO-PDG, mais au niveau international.


Les outils nécessaire d’un agent anti-fraude électorale sont tous types d’appareil capable de prendre des images et des sons, du papiers et un bic pour faire un bref récit des faits dont l’agent a été témoin ( mémoire ). Et pour la diffusion il est nécessaire qu’il possède un compte dans les réseaux sociaux ( Facebook, Youtube, Dailymotion, Twitter…). Il n’est pas obligatoire que l’agent lui-même  publie dans tous les réseaux sociaux, mais avoir son profil (même anonyme ) sur Facebook est déjà l’essentiel pour la suite.

Dans le cas pratique des élections locales de ce samedi 14/12, tous les agents anti-fraude électorale au Gabon devront publier sur leurs propres murs ainsi que sur celui des groupes connus de tous à l’exemple d’Infos  Kinguélé ( Facebook ) ou sur celui  d’un des d’activistes ou politiques connus pour une large diffusion dans tous les réseaux sociaux et sans omettre le journal en ligne Gabonlibre.com.


2- Gabonlibre.com : http://www.gabonlibre.com/ 

Aussi, à partir de ce samedi 14/12 des « twittent » des infos récoltées devront être émis en direction des institutions internationales ainsi qu’aux gouvernement et agence de presse étranger afin que ces derniers appuient sur la base de nos preuves toutes les actions pacifiques d’annulation des résultats de ces élections en cas de fraude comme par le passé.

Enfin, par son action l’agent anti-fraude armé non d’une arme blanche mais des images empêchera l’émergence des résultats truqués et bloquera le régime des tricheurs professionnels de proclamer par ses propres agents aux ordres de vraies-fausses  victoires comme en 2009 par exemple.

Une pluie de twittes SVP,merci !

Les affaires de nous-memes nous-memes




Agir, c'est déjà gagner !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire