Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

mardi 17 décembre 2013

Gabon - Elections locales 2013 : Déclaration de Jean EYEGHE NDONG.


Photo archives de Jean EYEGHE NDONG

Déclaration du candidat
 « indépendant Jean EYEGHE NDONG » 

Mesdames et Messieurs

Les élections locales, comme vous le savez, viennent de se tenir dans notre pays. 


A Libreville, le scrutin fait apparaître clairement que la liste « indépendant Jean EYEGHE NDONG » obtient le plus grand nombre de voix en termes de suffrage exprimé, et les tendances sont favorables aux listes indépendantes qui me soutiennent dans les 1er, 2 ème, 5ème et 6 ème arrondissements. Au vu des procès verbaux que nous avons en notre possession. Ce qui donne une avance confortable dans quatre arrondissements sur 6 devant les autres listes dont celles du parti au pouvoir. Cette situation est significative d’une réalité politique claire.

Même si l’on observe que les élections se sont globalement déroulées à Libreville dans le calme, il n’en est pas moins vrai qu’à l’instigation d’un candidat du parti au pouvoir des actes de fraude, de manipulation et de menaces ont été observés qui sont de nature à entacher le vote à l’exemple de l’achat de conscience. Des grosses sommes d’argent ont été distribuées et des militaires en uniforme ont usé des menaces devant et à l’intérieur du centre de vote de Saint Michel dans le 2ème arrondissement. Il en a été de même dans les 3 ème et 4 ème arrondissements. 

Nous, opposition, avons décidé de prendre part aux élections locales,ce, malgré le refus par le pouvoir d’accéder à l’ensemble de nos requêtes touchant à l’authentification des électeurs dans les bureaux de vote et l’interconnexion informatique. Notre attitude était profondément liée à notre volonté à apaiser le climat politiqué détérioré par la grave crise politique née suite à l’élection présidentielle de 2009.

Cependant, nous ne sommes pas prêts encore une fois à accepter que le pouvoir manipule les résultats sortis des urnes comme il est entrain de s’organiser dans ce sens pour les proclamer en sa faveur. En effet, nous avons notamment observé dans la journée de dimanche au sein la commission électorale du 1er arrondissement de Libreville des tentatives de falsification des résultats par des membres de la CENAP, sous un impressionnant encadrement
militaire. Les populations ne sauraient l’admettre et nous ne saurions être rendus responsables des dérapages qui pourraient en résulter. 

Aussi, sollicitons-nous la vigilance de la Communauté internationale sur ces importantes élections pour la préservation de la paix sociale et de la justice valeurs qui nous préoccupent tous. Car, plus que jamais, nous restons animés par la même volonté de
renforcer l’ancrage de la démocratie dans notre pays.

C’est pourquoi nous attendons tous de la part des autorités compétentes la proclamation des résultats sortis des urnes que nous connaissons tous. 

Je vous remercie.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire