Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

lundi 23 décembre 2013

Lu pour vous : Les emprunts obligataires au Gabon ?


Post de bakassi sur Gabonreview.com
http://gabonreview.com/blog/ben-moubamba-le-pouvoir-doit-choisir-la-maniere-avec-laquelle-nous-allons-le-combattre-la-politique-ou-la-rue/
23 DÉCEMBRE 2013 À 18 H 20 MIN

Le porte parole du PR n’est pas si convainquant que ça. Franchement le peuple gabonais ne sait pas ce qui se trame sur les emprunts obligataires au Gabon. A tel point même que le pour moi quoi Makaya a viré au rouge ce vendredi après le verset satanique de BILE BI NZE :


. 2000 milliards d’emprunts obligataire en 2005/2007

. 100 milliards d’emprunts obligataire en 2008

508 milliards d’emprunts obligataire en Juillet 2013

750 milliards d’emprunts obligataire en Décembre 2013

Le peuple Gabonais souverain et éclairé demande aux bongoïstes et aux PDGistes de justifier l’utilisation de ces emprunts au Gabon par un reportage de la RTG PDG.

Avec en 2013, 1258 milliards d’emprunts obligataires aux quels il faut ajouter 4000 milliards de cfa du budget regalien, Le peuple gabonais le plus éclairé sait que le gabon devrait en 2013 :

-  Embaucher au moins 10000 cadres gabonais (privés, agences et fonction publique)

- Construire au moins 10000 logements (pour 400 milliards de cfa)

-  Construire un chemin de fer à 2 voies, de BELINGA à MAYUMBA (pour 450 milliards)

-  Créer AIR GABON Internationale (150 milliards)

-  Construire des immeubles (comme en guinée équatoriale ou en ANGOLA) pour l’administration gabonaise sur l’ensemble du territoire (enveloppe de 300 milliards)

-  Finaliser les projets en cours (barrages hydro, la nationale 1 à deux fois deux voies, le grand marché de Libreville, Le port môle, l’extension du réseau d’eau et d’électricité à Agondjé renvoyée aux calendes grecques par SETEG.

In finé, le Gabon est encore au moyen âge avec des voyous au sommet de l’état.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire