Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

vendredi 24 janvier 2014

Gabon - Politique : Le cri d'un militant du PDG à Ali BONGO ONDIMBA







Post Hervé Voyageur
Sur Facebook

Mais à qui profite cette situation et pourquoi tant de trahison et d'indiscipline au sein d'un parti qui a le pouvoir à 100%? De la diaspora , à Okondja, Libreville, Minvoul, Boumango, Oyem, Bitam et j'en passe, trop de coups bas au sein du PDG et de désordre au sein de la majorité Présidentiel, en avant pour l'anti-émergence...


Au gouvernement des Ministres super héros et des jokers en crimes économiques circulent dans la ville en gros 4x4!!!! Mais ce qui est grave et malheureux c'est que l'addition ne sera payée que par une seule personne, et oui ! Ali Bongo Ondimba... 

Oui Monsieur le Président vos collaborateurs, hauts cadres, Ministres et proches collaborateurs vous ont encore pris pour un cobaye juste bon pour les enrichir et faire de vous et encore de votre Nom le mal du Gabon car ce sont les mêmes qui entretiennent la calomnies, le mensonge, les critiques primaires et subjectives, la stigmatisation systématique de l'action publique, le dénigrement intempestif, instinctif et stérile, oui Monsieur le Président, c'est le fruit du travail de vos collaborateurs... Il est tant que le Chef que vous êtes se réveille car c'est vous que le peuple gabonais à mis à la tête du pays et c'est à vous de rendre compte. C’est à vous de prendre des mesures afin que le peuple continu de voir en vous toute la confiance émise qui vous a porté à la tête du pays en 2009.

 Trop de Gabonais sont assis et n'attendent qu'une chose, se mettre au service de la nation pour qu'ensemble nous puissions construire un Gabon fort qui ne tient pas compte de l'appartenance à un partie politique, à un groupe ethnique, à une religion... Nous croyons à l’avenir et vous demandons juste de mettre une fois de plus la personne qu’il faut à la place qu’il faut et non à la place qu’il lui sied pour qu’elle se serve au détriment du peuple que nous sommes.

Monsieur le président notre pays le Gabon à trop souffert du pillage de son énergie, des esprits de ses enfants, de ses matières première et de son argent... Trop c'est trop et c'est pourquoi nous attendons de votre part une ouverture. Nous savons que la tâche ne sera pas facile Monsieur le Président mais attirons votre importante attention car nous le peuple souffrons, nous voulons travailler, nous voulons bien manger, nous voulons être soignés dans de bonnes conditions, nous ne voulons plus de pilleurs et de criminels….






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire