Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

mercredi 19 février 2014

Gabon : L'activiste Jules-Florent EYA indique le chemin de la LIBERTE.



Personne ne nous donnera la Liberté.
Personne ne nous donnera L’Équité.
Personne ne nous donnera la Justice ou quoi que ce soit d'autre.
Si nous sommes des Hommes, nous devrons l'arracher.


Il n'existe pas de chemin aisé et sans risque vers la Liberté.
Il n'existe pas de méthode indolore, sans larme et sans souffrance pour mettre définitivement un terme à l'oppression.

Ne dit-on pas que sur cette terre, toutes les choses ont un prix?
Prenons exemple sur Mandela et les Sud Africains.
Questionnons Malcolm X, Martin Luther King , Rosa Parks et nos frères noirs d'Amérique.


Allons rendre visite aux Tunisiens, aux Algériens, aux Égyptiens, aux Éthiopiens, aux Haïtiens et demandons leurs, quel prix, ils ont payé et quel prix certains paient encore pour être libres.

Nous Gabonais, ne sommes pas inférieurs ou supérieurs aux peuples cités plus haut. Comme eux, nous sommes faits de chair et de sang.
Comme eux nous n'avons qu'une seule vie et craignons de la perdre mais malheureusement comme eux, nous affrontons les mêmes ennemis : L'Injustice et la Misère.

Ne nous berçons pas d'illusion, nous aurons beau 1000 fois, retourner la question dans tous les sens ; le jour approche où nous n'aurons pas d'autre choix que d'appliquer la même solution.

Cela arrivera en 2015, 2016, 2023, 2030 ou même plus tard encore mais cela arrivera.

Si aujourd'hui nous sommes trop lâches pour payer le prix de la Liberté et que nous préférons demeurer esclaves des Bongo Ondimba, alors ce sera à nos enfants, à nos petits enfants ou alors à nos arrières petits enfants de se l'imposer car "Seule la lutte libère".

Chers frères et sœurs, tous les historiens et sociologues du monde, vous diront pour conclure ceci : "Ainsi s'est construite l'Histoire de tous les peuples opprimés!




Jules-Florent Eya










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire