Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

samedi 8 mars 2014

Gabon - PDG : Le secret mystique ou la prophétie de sa FIN ?



En Afrique les paroles d'un chef de famille, d'un chef "spirituel" - grand maître - d'un chef ou d'un ancien sont sacrées et ne s'envolent jamais. L'accomplissement de ces paroles aux allures prophétiques ou sous forme de bénédictions voire malédiction selon le cas , arrive toujours au temps fixé (...)


«... j’ai pour habitude de dire, gabonais nous sommes, gabonais nous resterons. Pensons à notre pays, pensons à notre jeunesse. Nous croyons en Dieu, mais Dieu ne nous a pas donné le droit de faire du Gabon ce que nous sommes entrain de faire. Il nous observe. Il dit : amusez vous. Mais le jour où il voudra nous sanctionner, Il le fera. Que Dieu protège le Gabon, je vous dis merci. « avait dit Omar BONG ONDIMBA.




Alors en bon africain, si tu n'as pas l'oeil pour voir, ait l'oreille pour entendre et si tu entends sans comprendre, sens au moins le changement d'air d'où tu te trouves et agis en conséquence.


Dieu, au Gabon est-il déjà entré en action comme dans le temps de Moïse en Egypte ?

Entre parenthèse: Les menaces et les intimidations auxquelles sont soumis, les candidats au départ volontaire des rangs de l'ex-parti unique via le sort-exemple de leurs actuels ex-camarades démissionnaires qui reçoivent en plus, des injures et autres dénigrement, favoriserait en ce moment  (1) leur NON démission du parti mais (2) prépare un sabotage de celui-ci de l'intérieur (...) par ceux désirant prendre le large mais encore contraint d'y être par peur de représailles.

Notre petit El Hadj Ali'9 donnera t'il raison à la sagesse  de Nelson Mandela quant il dit qu :« Un combattant de la liberté apprend de façon brutale que c'est l'oppresseur qui définit la nature de la lutte, et il ne reste souvent à l'opprimé d'autre recours que d'utiliser les méthodes qui reflètent celles de l'oppresseur.  » La peur, change souvent de camp !

En sus n'oublions pas qu'en ce monde, tout chose négative est appelée à disparaître, est-ce déjà le cas du régime BONGO-PDG ?
























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire