Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

vendredi 11 avril 2014

Expression libre : Note sur la servitude volontaire de Junior Tchissambo






  Note sur la servitude volontaire. " Un tyran est puissant parce que vous avez décidé d'obéir, c'est donc votre obéissance qui fait de lui ce qu'il est". Junior Tchissambo.


L'achat des consciences, la ruse, la force, la corruption, la désinformation, la terreur, la peur et autres mécanismes. La ruse et la violence, sont des moyens et fins pour se pérenniser au pouvoir. C'est un système bien pensé et malsain avec pour appui non négligeable et facilitateur: la religion,véritable opium du peuple. Les pasteurs, les prêtes, les imams sont au service du pouvoir mafieux. Ainsi, l'idée selon laquelle, toute autorité viendrait de Dieu est entretenue dans les églises et inculquée dans les consciences des fidèles. Cette pensée erronée a pour but d' éteindre en eux tout esprit de révolte, acceptant ainsi leur condition d'esclave, d' où le célébrissime gabonisme" On va encore faire comment".

Desmund Tutu a dit: " Celui qui est neutre en situation d'injustice, a choisi le camp de l'oppresseur". Nous avons le sacré devoir de dire non et d'agir face à cette imposture par une désobéissance civile ou une insurrection citoyenne, fut-elle pacifique. L'article 35 de la déclaration universelle des Droits de l'Homme, nous confère ce droit universel et inaliénable. C'est donc a nous de prendre nos responsabilités face à cette réalité. Personne ne fera le Gabon a notre place. Nos enfants et leurs enfants, nous demanderont des comptes quant à notre inaction. Le pouvoir au peuple.

Éveille toi Gabon pour chasser les sorciers et les perfides!!!!


Junior Tchissambo,
Activiste et combattant 
des Droits humains

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire