Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

vendredi 16 mai 2014

Gabon: les ministères des Affaires Étrangères en grève illimitée.





Par Aboubarcar TCHISSAMBO

Le climat social de notre pays se détériore de jour en jour. Il ne se passe plus de mois sans que l'on enregistre des grèves dans le secteur public. Ces grèves sont le plus souvent la panachage des détournements des deniers publics.


Ce matin toujours pendant mes exercices sportifs, j'ai eu la chance de passer devant le ministère des affaires étrangères où j'ai d'abord aperçu une banderole sur laquelle était inscrit: "le ministères des affaires étrangères veut ses droits. Puis, je me suis rapproché des syndicaliste de la tutelle pour comprendre les vraies raisons de la grève et en tirer des analyses.

Prenant la parole en ces termes: " Bonjour Messieurs et dames, pourrais-je savoir s'il vous plait de quoi il est question? quelles sont vous revendications?". Monsieur Mouengui Emmanuel, agent du ministère de tutelle a bien voulu se porter garant pour éclairer ma lanterne.

" Nous réclamons une réhabilitation de notre espace de travail, de l' aménagement du bâtiment et sa réfection ( adduction d'eau, climatisation..), le paiement de la prime de servitude Diplomatique( PSD), nous n'avons plus de bus de transport car dit-on qu'il n' y a pas de carburant, nous travaillons dans la chaleur et nous avons inscrit ses points comme des préalables et revendications dans un court terme et exigeons inconditionnellement leurs satisfactions totales". A t-il pu résumé. " les agents du ministère ont un statut particuliers et reçoivent cette prime normalement mais l'administration veut la substitué à la PIP malgré le fait quelle soit statutaire, nous avons déposé un cahier de charge et avons demandé des explications quant au budget de fonctionnement qui semble avoir été détourné". Pour l'instant, no comment.

Fin de la conversation






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire