Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

vendredi 9 mai 2014

Gabon : Un enfant assassiné à Makokou









Assassinat

UN enfant de 9 ans, Junior Kakouma, a été assassiné, mercredi, à Makokou, le chef-lieu de la province de l’Ogooué-Ivindo (Nord-Est). Selon une source autorisée, le corps du garçonnet a été retrouvé flottant à la surface de la rivière Ivindo, qui traverse la ville.

D’après la source, le cadavre de l’enfant saignait à flots. Le cou semblait cassé. Les auteurs de l’acte pourraient avoir soutiré du sang à la victime avant de jeter la dépouille dans l’eau pour simuler une noyade.

C’est au débarcadère de Mbolo, dans le premier arrondissement de Makokou, que la macabre découverte a été faite par des riverains, qui ont ensuite alerté les autorités judiciaires. Celles-ci se sont immédiatement transportées sur les lieux.

L’antenne provinciale de la Police judiciaire (PJ) a aussitôt ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de la mort du garçonnet. Les traces de violences constatées sur son corps portent à croire que l’enfant a été assassiné par des individus, qui auraient ensuite jeté le cadavre dans l’Ivindo pour maquiller leur crime.

Le petit Junior Kakouma vivait à Makokou avec sa tante et le mari de cette dernière. Il avait disparu mercredi à 9 heures. C’est à 13 heures que son corps a été retrouvé au débarcadère de la cité Samba, à Mbolo. Cette macabre découverte a relancé la psychose dans la ville de Makokou, présentée comme un coupe-gorge.
(A lire dans FAITS DIVERS de ce vendredi)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire