Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

jeudi 22 mai 2014

Gabon - UOB : Témoignage d'un étudiant agressé par les gendarmes.




Salut la famille beaucoup se sont affolés hier suite a mon arrestation . En effet un individu nomme Jean Claude James , Doyen de la Faculté s'est permis d'exclure sans raison et preuve 28 etudiants. Ca fait 11 mois nous sommes dans les procédures tant légales que politiques*. Ya deux semaines nous avions avertis le ministre de tutelle afin qu'il prenne ses responsabilités sinon nous veillerons a paralyse notre Faculté jusqu'a Satisfaction ( réhabilitation des 28 etudiants) . Nous avions lance le mouvement hier de manière pacifique et même démocratique , le Doyen ne voulant pas discuter a fait venir tout un armada de forces de l'ordre . Voulant faire comprendre a ces derniers que ni l'ordre publique ni des édifices publics n'ont eté menaces et qu'il serait mieux pour eux de se mettre a l'ecart . Malheureusement tel des moutons certains agents ont plonge sur nous , il s'en est suivis des coup de point entre etudiants et Gendarmes. Dans la mêlé 6 gendarmes sont tombes sur mois comme quoi ils m'auraient identifie comme un des Meneur. J'ai ete conduit Manu Militari dans une de leurs Caserne au sein de l'université , la près de 20 gendarmes se sont jette avec haine et véhémence , coup de Matraque et Rangers partout sur le corps , ils se sont acharnés sur moi tel de sauvage l'argument qu'ils évoquaient est que lors de la bagarres j'aurais blesse leurs Chefs . Sérieusement amoché j'ai ete jette dans leurs Camions et conduit a leurs bases . Ayant constate ma non présence les etudiants ont compris que j'avais ete embarque , ces derniers ont encercle tous les bâtiments et empêcher au doyen de sortir tant que je ne serai pas relâché . Ayant vu la détermination des etudiants j'ai ete ramené deux heures plus tard. Plusieurs autres etudiants ont ete détenu tard dans la nuit et d'autres dans des sale etats ,notons aussi que certains gendarmes seraient entre la vie et la mort. En somme , nous continuerons le mouvement tant qu'on ne nous rétablira pas . L'on m'a rapporte que ce Doyen a brandit de Menaces a la première chaine de TV comme quoi son véhicule aurait ete casse , Monsieur les dirigeants régler cette gangrenne avant que les événements ne prennent d'autres tournures . Un individu parce que Doyen ne peut pas s'amuser avec de vie de gens , alors la nous ne tolérerons pas. Nous invitons les etudiants a etre solidaire . Hasta la Victoria...

Source : Gontrand Bie page Facebook ( IK )



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire