Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

vendredi 6 juin 2014

Lettre posthume du Capitaine N'TCHORERE à un soldat patriote du Gabon.




Mon fils, j’ai là sous les yeux ta dernière lettre. Comme je suis fier d’y trouver cette phrase : Quoi qu’il en arrive, papa, je serai toujours prêt à défendre notre chère patrie, le Gabon. Merci, mon enfant, de m’exprimer ainsi ces sentiments qui m’honorent en toi… La vie, vois-tu, mon fils, est quelque chose de cher. Cependant, servir sa patrie, même au péril de sa vie, doit l’emporter toujours ! J’ai une foi inébranlable en la destinée de notre cher Gabon. Rien ne le fera succomber et, s’il le faut pour qu’il reste grand et fier de ta vie, eh bien, qu’il la prenne ! Du moins, plus tard, tes jeunes frères et tes neveux seront fiers d’être Gabonais et ils pourront lever la tête sans honte en pensant à toi.

 ATTENTION : Cette lettre posthume est inspirée de la version originelle ( ci-dessous ) de la lettre avant sa mort du Capitaine d'armée Charles N'TCHORERE écrite à son neveu.


Mon fils, j’ai là sous les yeux ta dernière lettre. Comme je suis fier d’y trouver cette phrase : Quoi qu’il en arrive, papa, je serai toujours prêt à défendre notre chère patrie, la France. Merci, mon enfant, de m’exprimer ainsi ces sentiments qui m’honorent en toi… La vie, vois-tu, mon fils, est quelque chose de cher. Cependant, servir sa patrie, même au péril de sa vie, doit l’emporter toujours !” Et d’ajouter : “J’ai une foi inébranlable en la destinée de notre chère France. Rien ne la fera succomber et, s’il le faut pour qu’elle reste grande et fière de nos vies, eh bien, qu’elle les prenne ! Du moins, plus tard, nos jeunes frères et nos neveux seront fiers d’être français et ils pourront lever la tête sans honte en pensant à nous.”





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire