Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

mardi 14 octobre 2014

Gabon - le 16 octobre 2014 : Son Excellence El Hadj Ali Ben BONGO ONDIMBA, un faussaire à 100% ?




Par Mike JOCKTANE
Publié le 26 septembre 2014

‪‎Gabon‬ : "Une part de mystère entoure les diplômes obtenus par le chef de l'Etat Gabonais en France."


Je suis choqué par une information que j'ai découverte hier en lisant la Lettre du Continent Numéro 690 et qui concerne "le mystère Ali Bongo On...dimba." En effet, les recherches effectuées par les investigateurs de cet organe de presse, destinée aux grands décideurs, révèlent que nous devrions tous avoir des doutes sur la vérité des déclarations contenues dans le site officiel de la Présidence de la République Gabonaise. Ceci me parait extrêmement grave. Alors que le site de la Présidence attribue à Ali Bongo un Doctorat d'Etat en droit, les archives de Nanterre qui centralisent toutes les thèses soutenues en France lui reconnaissent partiellement un doctorat en Géographie sur le sujet du Transgabonais. Je dis partiellement parce qu'il y a des mentions pourtant obligatoires qui sont manquantes. Ce qui me dérange c'est que tout semble faux au sujet de cet homme - du moins les choses essentielles. 

La récente polémique autour de son acte de naissance aurait du susciter de sa part une réaction intelligente qui aurait consistée à faire preuve de transparence, en présentant les preuves comme Barack Obama l'avait fait, pour que la vérité éclate et que les doutes soient dissipés. Puisque selon lui ses origines ne sont pas à questionner. Au lieu de cela, le CNC, notre cher organe de régulation de toutes les presses à publier une interdiction pour les médias de traiter de cette question. En réponse, le Front Uni de l'opposition a promis d'emmener cette question devant les tribunaux. Et bien-sûr cette démarche a tout mon soutien. 

Aujourd'hui c'est la Lettre du Continent qui nous apprend qu'il n'est pas titulaire d'une thèse en droit, mais plutôt d'une thèse en géographie. En émettant tout de même des doutes sur celle-ci. Puisque contrairement à la règle établie, il n'est pas mentionné le nom du directeur ayant supervisé son travail. Si je suis d'accord que pour être président il n'y a pas de diplôme requis, je suis certain néanmoins que certaines valeurs ne peuvent être absentes chez celui qui prétend conduire le peuple. Le mensonge n'est pas une qualité même en politique !

Ali Bongo doit nous dire la vérité sur son identité et sur sa formation. Si Ali Bongo est gabonais, la question est comment est-il gabonais? Quelle formation a-t-il reçu pour le préparer à sa charge actuelle? Je ne reviens pas sur le fait qu' Ali Bongo n'a pas gagné les élections de 2009 parce qu'aujourd'hui ce n'est plus un scoop et tout le monde le sait. Même son entourage le reconnait maintenant en privé et parfois même en public. Le mandat d'Ali Bongo est une imposture... 

Aussi, nous constatons que depuis 2009, les soutiens de l'émergence sont de moins en moins nombreux parce que l'amateurisme et l'incompétence caractérisent la majorité des décisions prises. Les défaillances mentionnées plus haut expliqueraient certainement cela. Il est temps que le Gabon se réveille et que nous sortons du cauchemar dans lequel nous fait vivre les mirages de l'émergence. La vérité doit devenir un des piliers de notre démocratie. 

Nous exigeons la vérité maintenant ! Car, on peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps. Pour ma part, je soutiens que le Gabon, notre pays, mérite d'être dirigé par des hommes intègres et en phase avec eux-mêmes. Ali Bongo doit partir !


Texte : Mike Jocktane
Titre : LES AFFAIRES DE NOUS MEMES NOUS MEMES.COM
Photo-montage :  LES AFFAIRES DE NOUS MEMES NOUS MEMES.COM


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire