Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opinions. Nous sommes tous parents alors n'y a rien que l'on ne puisse se pardonner pour le bonheur de tous ensemble, unis nous vaincrons pour GABON D'ABORD.

mardi 6 janvier 2015

Gabon : Maixent ACCROMBESSI NKANI 100% INNOCENT.

 - Lorsqu'en 2009 suite  au décès de 42 ans de règne dictatorial de feu Omar BONGO ONDIMBA nous avions nous-mêmes nous-mêmes gabonais de souche tué l'espoir de la naissance d'une  République Gabonaise au sens stricte du terme et chargé des valeurs démocratiques  pour contribuer à la naissance de la dynastie BONGO-PDG par l'intronisation de notre petit El Hadj Ali'9 comme président successeur de son prétendu de géniteur, ni Maixent ACCROMBESSI NKANI encore moins la désormais fameuse légion étrangère ne nous y avaient obligés.


- Lorsqu'en 2009 la commission électorale nationale autonome et permanente ( CENAP ) puis la cour constitutionnelle composées toutes deux des citoyens de souche, nés gabonais, avaient validé la candidature puis l'élection de celui dont le dossier de candidature comportait une anomalie du fait de la production par notre petit El Hadj Ali'9 d'un faut acte d'état civil malgré l'objection de Luc BENGONE NSI, lui aussi candidat à cette élection, il n'y avait ni Maixent ACCROMBESSI NKANI encore moins la désormais fameuse légion étrangère pour nous l'imposer.

- Lorsqu'en 2009 des hommes portant des uniformes de nos forces de sécurités et de défenses nationale à coups de rangers, baïonnettes et autres armes blanches mettaient en respect les contestations et provoquant par la même occasion le décès prématuré de certains concitoyens opposés à la violation de l'expression de notre souveraineté par le vote, il n'y avait ni Maixent ACCROMBESSI NKANI encore moins  la désormais fameuse légion étrangère au palais présidentielle du bord de mer.

- Lorsque des gabonais de souche au nom de leurs intérêts personnels contraire à ceux de la nation vomissent des mensonges pour soutenir notre petit El Hadj Ali'9, font incarcérer  d'autres compatriotes  sans chercher à punir selon la loi notre faussaire intouchable ou acceptent l'assassinat  d'autres concitoyens est-ce seulement sur la base des prétendus pouvoir de Maixent ACCROMBESSI NKANI ou encore de la désormais fameuse légion étrangère ?

Je l'affirme haut que les problèmes dont vivent notre pays et nous-mêmes nous-mêmes gabonais de souche  ne sont pas du fait de Maixent ACCROMBESSI NKANI encore moins  de la désormais fameuse légion étrangère et pire de notre petit El Hadj Ali'9 car tous ceux-là en profito-situationnistes que l'ont peut faire prendre le large de nos cotes, naviguent sur nos eaux nationales sans craindre ni  la colère de nos génies encore moins la notre non par notre lâcheté mais par notre consentement ce malgré quelques bouderies citoyennes. Et pour preuve notre faussaire et usurpateur n'hésite pas à fermer la porte du dialogue national et d'une explication sur ses origines douteuses  pour ouvrir celle de la répression car sûr de ses soutiens intérieurs, soutien des filles et fils du Gabon trahissant la nation sans remord.

Faire partir Maixent ACCROMBESSI NKANI de sa fonction de directeur de cabinet de l'actuel usurpateur et sans papier de président de la république gabonaise, n'est pas le remède attendu par nous citoyens patriotes afin de guérir le Gabon de ses maux. Notre espérance est de voir tous les enfants de ce pays comme un seul etre et malgré nos agissement antérieurs de se lever pour dire sans violence STOP AU RÉGIME BONGO-PDG de plus de 48 ans de pouvoir dictatorial et d'appauvrissement du pays tout entier. Au Gabon, nous sommes consciences que les nations de notre ère ne sont plus basées sur les origines antérieures de leurs concitoyens mais sur le respect de ceux-ci aux constitutions auxquelles ils sont tous soumis puis de leurs participations au développement harmonieux de celles-ci.

Notre petit El Hadj Ali'9 au nom du respect de la constitution gabonaise dégage !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire